Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plancher des chèvres
  • : Nous sommes une jeune association visant a promouvoir la culture dans le Haut-Var par l'animation d'ateliers divers et d'un festival annuel, le "Boun'estival"
  • Contact

Qui-Quoi-Où-Pourquoi?

" Le plancher des chèvres " est une association basée à Bauduen, dans le Haut Var, qui a pour objectif de promouvoir la Culture en milieu rural.
 Nous organisons des ateliers et manifestations mêlant Culture et Patrimoine tout au long de l'année.
"Le Boun'estival" marque le début de l'été en célébrant une tradition locale : la Fête des Campagnes. Nous souhaitons partager des projets et des moments heureux avec les gens d'ici ou d'ailleurs.


Archives

13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 20:04

18H30 ... feu c'est parti,

 

"L'épistolaire", Les lettres d'amour de l'épistolaire  pleuraient sous les yeux du public souriant, ému parfois mais surtout nombreux sur cette place de la poste.

 

 

 

boun-estival-2011 0039

 

 

 

boun-estival-2011 0045

 

 

 

boun-estival-2011 0076

 

 

Puis Isabelle Desmero et Agnès Ruhault nous ont permis de chevaucher

le grand "Opéra " avec


Opératella et Pianistella ;


à chaque époque son costume ,

son lyrisme et toujours avec cette petite note d'humour

que l'on retrouve chez la compagnie  "La rumeur"

 

"J'ai beaucoup de mal à approcher l'opéra nous dit une spectatrice mais là,

je m'y suis plongée avec enthousiasme"

 

 

boun-estival-2011 0050

 

 

boun-estival-2011 0057

 

 

boun-estival-2011 0056

 

boun-estival-2011 0062

 


On a adoré.

 

 

 

boun-estival-2011 0070

 

 


 

 

 

Le crieuri di Verdoni nous a clamé les messages glissés dans une urne durant la semaine précédente,


une sangria a été offerte par le restaurateur en place .

 


Alors que la nuit tombait

un rythme venu d'Haîti

envahit le village de Bauduen,


la Rara Woulib

boun-estival-2011 0091

 


a fait vibrer tous les danseurs de la nuit,

et la foule comme envoûtée s'est laissée mener dans les ruelles du village  par de drôles de personnages oniriques: les guédés.


Les habitants du village aussi qui ouvraient leur porte; en robe de chambre ils souriaient au rythme syncopé des tambours,

aux mélodies enivrantes de leurs drôles de trompes,

au claquement des fouets,

chacune des trompes ne pouvant jouer qu’une seule note,

les mélodies se créer par l’alternance des trompes.

C'était étonnant, surnaturel ,incroyable.

 

 

boun-estival-2011 0086

 

 

boun-estival-2011 0090

 

boun-estival-2011 0102

 

 

boun-estival-2011 0088

 

boun-estival-2011 0096

 

boun-estival-2011 0093

 

 

 


 

 

 Cela faisait  

 

quatre jours que le hameau de Bounas se préparait

 

 

 

boun-estival-2011 0359

au siège du "plancher des chèvres"

 

on installait ,DSC01125

 


boun-estival-2011 0374

 

 

on s'accommodait

 

DSC01798

 

on mitonnait

 

 

DSC01129

 

 

boun-estival-2011 0378

on bachotait la dernière mise au point pour les balades contées

, on élaborait la phase finale autour de copieux repas mijoté par la maîtresse du Catering.

 

boun-estival-2011-0712.JPG

 

Avec ta cuisine ambulante, tu nous as sauvés, bravo Caro.

Artistes et bénévoles  te remercient encore.

 

 

 

 

 

Puis début d'après midi de ce samedi,

tout s'est déclenché pour un public de plus en plus nombreux.

 

Une centaine de personnes

 

se sont laissés aller aux balades contées et toutes sont revenues enchantées.

 

Puis

 

DSC01276

les enfants ont aprecié "La compagnie audigane et ses bonbons "

"Pilou et les cailloux"(2010) leur avait laissé un tel souvenir que certains ont eu du mal à adhérer à ce spectacle.

 

 

Un demi-millier de personnes a foulé cette 

 

nature Bounassienne, chacun trouvait son compte.

boun-estival-2011 0441

 

 

 

DSC01172

 

 

DSC01223

 

Se prenant tantôt pour une biquette.

 

 

 

DSC01138

 

 

DSC01137

 

 

 

  Hugues Breton , le dessinateur de l'affiche du Bounestival

 exposait dans un coin du hameau.

 

Ce dessinateur autodidacte bourré de talents a eu un énorme succès .

 

L'image et le mouvement d'après Hugues

doivent retranscrire les choses de la vie ,


c'est pourquoi il se limite à deux couleurs,

dans son expo "Derrière les paupières" : le noir et le rouge

Cela donne à ses dessins une force extraordinaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mur d'expression...

au début il n'y avait rien

 

 

DSC01143

plus les heures s'égrenaient;

 

 

DSCN4459

 

 

 

 

boun-estival-2011 0386

 

 

 

plus la toile changeait d'allure..

 

.

 

boun-estival-2011 0392

 

 

Doit-on arrêter le temps ?

 

DSCN4545

 

 

 

Non...

 

 

 

Sur  la scène d'en bas ;

BA et C0CALS  

DSCF5767

 

 

DSCN4558

 

 

DSCN4559

 

 

 

 

 

DSCF5771

 

 

 

DSCF5772

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le temps a continué

avec le crieuri di verdoni ,

 

 

boun-estival-2011 0390

 

 


 


des instants de vie avec la troupe de théâtre amateurs,

 

boun-estival-2011 0428

 

 

des éclats de rire ont raisonnés dans le hameau ,

DSCN4579

 

 

 

DSCN4580

 

 

DSCN4581

 

 

DSCN4584

 

 

DSCN4585

 

 

 

DSCN4588

 

DSCN4587

 


 

boun-estival-2011 0400

 

 

 

DSCF5802

 

 

Puis la nuit s'est emparée du hameau et des sons slamés et rappés ont fusé

 

Iraka nous ennivrait.

 

 

 

boun-estival-2011 0468

 

 

 

Quelle présence!

 

 

boun-estival-2011 0461

 

 

 

 

boun-estival-2011 0489

 

 

Des textes plein de poésie.

 

 

 

Les poulettes sont alors arrivées sur scène et la foule s'est dechainée.

 

 

 

boun-estival-2011 0732

 

boun-estival-2011 0752Pendant que certains se rechauffaient au coin du feu, les nuits bounassiennes sont chaudes mais froides. 

 

boun-estival-2011 0823

 

 

 

 

D'autres s'illuminaient dans la nuit.

 

 

boun-estival-2011 0846

 


 

boun-estival-2011 0850

 

 

boun-estival-2011 0875

 

 

boun-estival-2011 0885

 

 


Les images vinrent à se troubler, il était temps de se coucher.

 

 

 

 

 

 

DSCF5807

 

 

Ce que l'on peut dire aujourd'hui:


près de mille personnes ont participées à ce festival


que ce soit à Bauduen le vendredi ou le samedi matin à Aups ou

ce samedi à Bounas .


J'entends ces milles personnes

qui murmurent un remerciement à l'association "le plancher des chêvres ",


et moi je tiens à remercier,

 

Romain Chaffard

  sans qui ce festival n'aurait jamais vu le jour,


les dizaines et dizaines de bénévoles qui répondent présents chaque année,

 

les partenaires qui nous aident à financer "la vie du plancher des chèvres".


Je ne sais les citer aujourd'hui et je m'en veux, car ils sont tous les ans plus nombreux .

 

Aller on prend rendez vous pour l'année prochaine...

 

Et le premier week-end de septembre rendez vous est pris

pour un piano flottant sur le lac de ste croix du Verdon...


 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires